ROADTRIP CORSE - Porto-Vecchio

28/11/2018

Hello les voyageurs ! Notre prochaine étape pour découvrir le sud de la Corse a été Porto-Vecchio !

Troisième commune de Corse en nombre d'habitants, Porto-Vecchio est une station balnéaire sur la côte sud-est de la Corse. Elle est dominée à l'ouest par les reliefs de l'Ospedale et de la Cagna, qui sont le prolongement méridional extrême du massif du Monte Incudine. La ville est bordée à l'est par la mer Tyrrhénienne. Par sa superficie, Porto-Vecchio est la 3e plus grande commune de Corse.

 

Ville portuaire, les murs d'une citadelle génoise du XVIe siècle servent de toile de fond à la vieille ville et offrent une vue sur la marina et ses yachts. Des boutiques, des bars et des restaurants bordent les rues étroites de la ville et la place principale, la place de la République.

C'est aussi près d'ici, que l'on va découvrir d'autres plages aussi sublimes mais des trésors cachés de la nature !

 

On a séjourné dans un appartement de l'établissement Nid D'Aigle, en hauteur et qui domine la baie de Porto-Vecchio.

 

Le soir, on décide de visiter la ville, et ce qu'on peut dire c'est que ça monte (haha), la ville se trouvant sur les hauteurs, il va falloir un peu marcher si vous vous garez près du port. On peut dire que ça n'a pas été un véritable coup de cœur mais au moins nous avons pris la peine de la découvrir.

 

La lendemain, grosse journée qui nous attends car on part en expédition ! Et par n'importe laquelle puisque c'est en catamaran que nous allons découvrir le Sud. Grâce au club de Voile de Bonifacio, on a pu longer la côte Sud et même aller jusqu'en Sardaigne à l'archipel de la Maddalena.

 

Sur le départ, on aperçoit les falaises s'éloigner de plus en plus, et on profite du vent marin ! Direction l'archipel de la Maddalena, les principales îles de l'archipel sont La Maddalena, Caprera, Mortorio, Santo Stefano, Spargi, Budelli, Santa Maria, Razzoli, ainsi que d'autres plus petites pour un total de 62 îles et îlots bordés par environ 180 km de côtes cumulés. Depuis 1994, la totalité de l'archipel – aussi bien le domaine terrestre que maritime – est incluse dans le Parc national de l'archipel de La Maddalena ; aussi, durant la période comprise entre les mois de mai et octobre, il est nécessaire de se munir de l'autorisation adéquate accordée par la direction du parc. L'archipel est une destination recherchée par les plaisanciers pour ses beautés naturelles et ses eaux immaculées couleur émeraude.

 

Arrivés pour le déjeuner, c'est près d'une petite crique que l'on pose l'ancre. Mais déjà très prisée par de nombreux petits zodiacs, et de yachts ! Sur le retour, on fait escale aux îles Lavezzi : c'est un archipel de 23 îles, îlots et récifs granitiques situé à 10 kilomètres au sud-est de Bonifacio. Il s'agit du point le plus méridional de la France métropolitaine. Au programme, baignade, paddle, snorkeling et on peut même explorer les îles à pieds.

En début de soirée, on découvre la ville de Bonifacio, et la c'est un vrai coup de coeur ! Cette ville fortifiée sur les falaises est juste magnifique ! On part alors explorer de plus près la forteresse et le fameux escalier d'Aragon ! Taillé par l'homme directement dans la roche calcaire bonifacienne , cet escalier est composé de 187 marches, selon une inclinaison d'environ 45°. Alors accrochez-vous, car la descente et la montée sont un peu difficile, prenez votre temps car c'est très sportif (haha), arrivés en bas, un chemin vous permet de faire le tour des falaises le long de la citadelle.

Pour le diner, on vous conseille cette adresse : Le Royal ou il est possible de déguster des spécialités corses ou plus traditionnelles.

 

Le lendemain, découverte de 3 plages qui ont réputation d'être les plus belles du Sud ! La première que tout le monde connait : Santa Giulia ! Et on peut dire qu'elle entre dans notre top des plus belles plages, tant son eau est cristalline et ses rochers ronds nous font penser un peu aux plages des Seychelles ! On marche jusqu'à la fin de la plage près de l'hôtel Moby Dick ou commence le sentier de randonnée ! Ce sentier est assez bien balisé et vous permettra d'avoir un très beau point de vue sur cette plage. Elle reste néanmoins sportive ! Après une baignade bien méritée, direction une autre plage !

C'est à la plage de Rondinara, qu'on s'est rendu en début d'après-midi. Elle porte très bien son nom car en prenant de la hauteur on s'aperçoit qu'elle forme une grande crique arrondie !

En fin d'après-midi, direction Palombaggia ! Beaucoup plus sauvage de part la présence de pins et roches rougeâtres !

 

Concernant les parkings pour se rendre à ces plages, il faut savoir qu'ils sont au tarif de 5€ par voiture et par jour, car ces plages sont assez réputées et attirent du monde !

 

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit-déjeuner, on se prépare pour une randonnée en pleine montagne et plus précisément les Aiguilles de Bavella. En effet on se met à la recherche des piscines naturelles de Purcaraccia !

 

Et on ne remerciera jamais assez le Blog Cash Pistache pour nous avoir donner ses conseils dans son article pour trouver le début du sentier !

 

Il vous suffit de passer par Solenzara et de suivre la D268 qui monte au col pendant environ 17km. Le départ du sentier se trouve au premier grand lacet après le col de Bocca di Larone en direction du col de Bavella. Le chemin se situe dans ce premier virage sur la droite.

 

Si on peut vous donner des conseils importants pour cette randonnée, ce serait de porter de bonnes chaussures de rando ou baskets à crampons (pas lisses, les pierres ça glisse) emmener de quoi boire, manger, votre maillot de bain, une serviette bien évidemment, et des habits confortables !

 

Après une traversée du maquis et une vue sur les Aiguilles de Bavella, on atteint le lit du ruisseau et sur le côté droit, une haute paroi rocheuse verticale, à ce niveau on traverse le ruisseau et on monte raide sur la rive gauche pour accéder à la première cascade. Si vous continuez un peu, vous atteindrez les différents bassins tant attendus, et si vous montez encore une autre petite cascade ! Il faut savoir qu'il est possible de découvrir ces piscines en canyoning également.

Entre les différents bassins, des sortes de toboggans se sont crées naturellement avec l'écoulement de l'eau, de quoi réjouir petits et grands enfants ! (haha)

L'après-midi, direction les cascades de Polischellu : elles sont accessibles par la route départementale D268, sur le bord de laquelle est aménagée une aire de stationnement non loin du pont traversant la rivière.

 

Un sentier non balisé mène, après quelques minutes de marche à travers la végétation, à une succession de petites cascades. Les espèces de vasques formées par les rochers sont idéales pour la baignade. Attention tout de même à la roche qui peut être très glissante une fois mouillée.

En fin d'après midi, le temps était parfait pour une randonnée, étant en altitude, les températures plus basses, on est partit explorer la cascade de Piscia di gallu : c'est la cascade la plus fréquentée de Corse. Située dans la magnifique forêt de l'Ospedale, elle est facile d'accès et sans difficultés particulières. En langue corse cela signifie "La cascade du sapin". C'est tout naturel, nous sommes entourés de pins !

 

Le parcours débute donc depuis le parking en suivant une piste forestière. Il s'agit d'une simple promenade en forêt et à aucun moment on s'imagine qu'une cascade de 70 mètres de haut s'y cache. Arrivés devant la cascade, on accède à un premier point de vue sécurisé, mais vous pouvez très bien l'admirer de plus près grâce à une descente assez raide, alors soyez prudent !

 

Voilà pour cet article qui vous fera découvrir le sud de la Corse, prochaine étape cap sur le Nord !

 

Bisous les voyageurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

© 2017 par 2French1Trip. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now