ROADTRIP CORSE - Ajaccio

11/11/2018

Hello les voyageurs ! Deuxième article de notre périple sur l’île de beauté avec notre première étape : Ajaccio 

Et c’est le jour de la finale de la coupe du monde qu’on est arrivés dans cette ville ! Je vous dis pas l’état de Joachim car la deuxième mi temps était déjà entamée et qu’on devait encore récupérer notre voiture et aller à l’appart (haha) 

On a réservé notre voiture chez Sixt, une belle Renault Captur nous attendait ! Si on peut vous donner un conseil, roulez très prudemment en Corse ! Les habitants sont très pressés au volant ! 

 

Pour notre appart, on en a loué un sur Airbnb en plein centre, si vous voulez voir à quoi il ressemble c’est ici

 

Une fois arrivés, on a pu regarder les dernières minutes de match et aller défiler avec les corses qui ont été très festifs ! 

 

On a pu découvrir également la ville de plus près : capitale de la Corse et cité portuaire sur la sauvage côte ouest de l'île, elle est la ville qui a vu naître Napoléon Bonaparte, empereur français, en 1769. Sa demeure ancestrale, la maison Bonaparte, est à présent un musée exposant des objets de famille. La cathédrale baroque Notre-Dame, érigée au XVIe siècle, et ou a été baptisé Napoléon.

Près du port, vous tomberez sur la sublime cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, caractérisée par sa façade de couleur et son architecture.

Une bonne adresse sur Ajaccio : le Papacionu, une superbe pizzeria située dans une petite ruelle très charmante ! 

Le lendemain, le temps n’étant pas au rendez-vous, on décide de découvrir les îles Sanguinaires : L’archipel des Sanguinaires se compose de quatre îlots de porphyre d'un rouge sombre à l'entrée du golfe d'Ajaccio. Ils se nomment Mezu Mare, des Cormorans, Cala d'Alga et Porri. Il faut y ajouter le rocher nu U Sbiru situé entre l'isola di Porri et l'île des Cormorans, et haut de 13 m. Le phare datant de 1870, est bâti sur le point culminant de la Grande Sanguinaire, à 80 mètres au-dessus du niveau de la mer. Un ancien sémaphore se trouve plus au sud. La Pointe de la Parata, au sein de l'archipel des Sanguinaires fait partie du Réseau des grands sites de France.

 

Le nom « Sanguinaires », donné à ces îlots, a plusieurs origines ; peut-être dû à la lumière pourpre qui ensanglante les roches, juste avant le coucher du soleil sur la mer.

D'autres hypothèses font référence au golfe de Sagone. Des cartes géographiques anciennes font mention des îles « Sagonnaires » nommées par l'évêché de Sagone. Plus tard, des établissements de fortune accueillirent des pêcheurs de corail surnommés i sanguinari (les gens au sang noir), revenant d'Afrique et purgeant leur quarantaine.

Mais une autre hypothèse semble l'emporter. Sur une carte datée de 1595, l'archipel est nommé « Sagonares insulae », soit « les îles qui annoncent Sagone ».

Il est à noter que Jérôme Napoleon Bonaparte voulait y être inhumé.

 

Faisant partit d'un site Natura 2000 par leur aspect austère et hostile, les quatre îlots sont un site maritime classé, havre de paix pour des espèces d'oiseaux marins comme le goéland leucophée et le puffin, ainsi qu'une réserve naturelle pour une flore riche d'espèces rares et endémiques.

Il est rare de trouver une telle diversité sur une surface aussi petite : plus de 150 espèces poussent sur Mezu Mare. Les îles hébergent certaines plantes rares ou même absentes du reste de la Corse, parmi lesquelles le spectaculaire arum mange mouche. La végétation arborescente, dominée par le lentisque, est basse et adaptée à la proximité de la mer.

L’après-midi, le ciel se dégageant un peu, direction deux plages : Little Capo et Grand Capo ! 

L’avantage c’est qu’il n’y avait personne, la plage était pour nous ! On a eu un coup de cœur pour la deuxième qui avait une couleur rose ! Cette couleur particulière était du au fragment de roche qui se déposait sur le sable, c’était juste magnifique ! 

Malgré le soleil qui ne pointait toujours pas le bout de son nez, l’eau était tellement translucide, qu’on en a profité pour faire un peu de snorkeling ! Et on a été gâté : poissons de toutes couleurs et même une raie ! 

Retour au centre d'Ajaccio et à notre appartement, pour nous concocter un bon repas avant de reprendre la route vers une autre ville ! Dernière petite balade le long de la côte et on dit au revoir à cette charmante ville !

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

© 2017 par 2French1Trip. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now