CITYTRIP 4 JOURS : CRACOVIE

27/09/2017

Hello les voyageurs !

 

Aujourd'hui c'est moi Alex qui vais vous parler de ce citytrip que j'ai effectué entre copines ! Cela fait une semaine que je suis rentrée de Pologne et il fallait bien que je vous partage mon impression

 

 

Tout d'abord, j'ai pris un vol Ryanair depuis Francfort International que j'ai réservé quelques mois avant et dont j'ai pu bénéficier d'un prix intéressant de 60 €, en 1h30 vous êtes arrivés en Pologne (ça passe relativement vite).

 

Une fois arrivées à Cracovie, l'aéroport se trouve à environ 20km du centre ville, on a pas cherché à trouver un bus ou train/tram pour le rejoindre, on a pris un taxi (environ 20€).

 

Le taxi nous a déposé devant notre appartement réservé sur Booking et nous avons été accueillies par Anieska, notre hôte qui était juste super accueillante, toujours à notre écoute et à notre service !

Notre appartement était équipé d'une cuisine, d'un lit double, d'un canapé convertible (on était 3 donc c'était parfait) et d'une salle de bains toute équipée. On a donc séjourné pour 3 nuits dans ce magnifique appartement pour la modique somme de 50€/personnes (pour 3 nuits). Retrouvez notre hébergement ici.

 

Il faut savoir qu'en règle général, vous ne risquez pas de vous ruiner en Pologne car le coût de la vie n'est pas chère, que ce soit au niveau du transport, des hébergements ou de la nourriture !

 

Autre chose très importante, la Pologne fait partie de l'Union Européenne mais n'a pas encore adoptée l'Euro, il vous faudra alors convertir vos euros en  Zloty (1€ vaut en moyenne 4 zloty). Le mieux est d'emporter vos euros avec vous et de convertir sur place en ville dans les bureaux de change.

 

Jour 1 :

 

Une fois installées, il est temps pour nous de découvrir Cracovie et de nuit ! A 10 min à pieds du centre, vous découvrirez petit à petit le charme de cette ville. La place centrale Rynek (marché en polonais) est une des plus importantes d'Europe, la halle aux draps est une sorte de galerie marchande où sont échangés depuis des siècles des matières premières et des produits d’artisanat en bois, en argent, en ambre. Si vous n’avez pas le temps de parcourir la ville pour acheter moins cher, vous y trouverez des souvenirs pour votre voyage. Autre emblème de cette place, la statue du poète romantique Adam Mickiewicz et la tour de ce qu’il reste de l’hôtel de ville. 

De l'autre côté de la place, vous trouverez la célèbre Basilique Sainte Marie aussi belle de l’extérieur que de l'intérieur ainsi que l’église Saint Wojciech, la plus ancienne église de Cracovie, romane puis baroque.

L'heure du dîner approchant, on a souhaité manger dans un restaurant et goûter les spécialités polonaises ! On s'est arrêtées au restaurant Czerwone Korale, à la déco typiquement polonaise ! On a testé les fameux pierogi (raviolis fourrés) et plaki (rosties de pommes de terre) qui sont juste délicieux et encore pour la modique somme de 15 zloty (environ 4€).

 

 

 

 

 

 

 

Jour 2 : 

 

Une nouvelle journée s'annonce pour nous, avec la visite en matinée des Mines de Wieliczka (inscrites en 1978 au Patrimoine Mondiale de l'Unesco). Exploitées depuis le XIIIe siècle, elles comprennent neuf niveaux et 300 km de galeries. L'exploitation minière a pris fin en 1996, la protection du patrimoine et le développement de l'activité touristique étant devenu incompatibles avec celle-ci. La visite "touristique" de la mine dure environ 2 heures et le circuit parcourt seulement 1 % de la surface totale des galeries à 135 mètres sous terre, mais vous avez également une autre visite proposée plus "sportive" qui vous fera découvrir les mines tel un vrai mineur (casque et matériel fournis). Les mines de sel de Wieliczka attirent plus d'un million de visiteurs chaque année, venus remonter le temps de l'histoire minière. 

Pour vous y rendre, rendez-vous à la rue Kurniki où l'arrêt de bus 304 vous attend afin de vous y emmener, il y a des bus toutes les 30 min et le trajet dure environ une demi-heure (moins d'1€ pour le trajet). Il faut ensuite sortir à l'arrêt Wieliczka Kopalnia Soli. On vous conseille de vous y rendre très tôt le matin entre 8h et 9h afin de ne pas trop attendre sur place. Le prix de cette visite est de 84 zloty ce qui fait environ 20 euros.

 

 

 

 

Sur le retour, on profite de l'après-midi pour continuer d'explorer la ville et en particulier la basilique Sainte Marie qui est juste sublime ! Après avoir acheté votre ticket (10 zloty / 2 €) vous pourrez enfin entrer dans ce magnifique édifice.  Pour qui est familier des églises gothiques, l’expérience de visite correspond la plupart du temps à lever la tête et à apprécier la taille des colonnes, la hauteur du plafond et la complexité des voûtes. A Cracovie, il y a en plus la couleur, les murs et plafonds sont peints de plusieurs couleurs : bleu, or, rouge. Une vrai expérience psychédélique qu’on perdu la majorité des autres églises gothiques européennes. Vous pouvez également accéder aux tours et la visiter d'en haut ! A côté se situe également l'église Sainte Barbara où on a pu assister à quelques mariages.

 

 

 

 

Lorsque vous vous baladez sur la place, vous pourrez apercevoir de nombreuses calèches blanches tirées par des chevaux aux ornements de toutes couleurs ! Leur cocher pourra vous emmener en balade autour de la ville pour 80 € de l'heure

Si vous avez l'occasion, allez visiter l'ancien quartier juif Kazimierz, qui se trouve au sud de la Vieille ville de Cracovie près du fleuve Wisla (Vistule en français). Vidé de ses habitants juifs pendant la seconde guerre mondiale, repeuplé par des prisonniers de droit commun, le quartier avait l’image d’un quartier de criminels alcoolisés. En 1995, l’installation du café Singer puis du bar Alchemia sur la Place nouvelle (« Plac nowy » en polonais, ancienne Place Juive) bouleverse le quartier. Ces nouveaux lieux éclairés à la bougie et à la décoration chinée remettent le Cracovie d’avant guerre à la mode. Son ambiance viennoise, ses alcools au miel et aux épices, sa musique du monde: Klezmer, Edith Piaf, Paco de Lucia… Aujourd'hui Kazimierz est un des lieux les plus populaires où sortir à Cracovie, les concerts de rock, de jazz et de musique klezmer y sont toujours aussi excellents.

D'ailleurs les copains de On the Road Le Blog, on pu le visiter, on vous invite à découvrir leur article ici.

 

 

Le soir, on avait une envie folle de manger italien, et pour cela j'ai suivi la recommandation de copains voyageurs qui m'ont conseillé le restaurant Pino ! Un établissement à la déco industrielle, des plats délicieux et un service au top ! Petit conseil : goûtez à leur cocktail au Ice Tea, un vrai thé glacé infusé avec un sorbet de citron, succès garanti ! Encore une fois, même si ce n'était pas de la cuisine locale, nous avons payé environ 5 € par personne avec un plat et un cocktail.

 

 

 

 

 

Jour 3 : 

 

Une grosse journée chargée d'émotions qui nous attend ! Puisque l'on part visiter Auschwitz & Birkenau, et pour cela on a réservé en ville par le biais d'une agence cette excursion (environ 35 €). Arrivées sur place, notre guide nous attend pour débuter notre visite par Auschwitz ! Il est le plus grand complexe concentrationnaire du Troisième Reich, à la fois camp de concentration et d'extermination. Il est situé sur le territoire des localités d'Oświęcim (Auschwitz en allemand) et de Brzezinka (Birkenau en allemand), après l'invasion de la Pologne en septembre 1939. Le camp de concentration, dirigé par les SS, est créé le 27 avril 1940 à l'initiative de Heinrich Himmler ; il est complété par un camp d’extermination et par un second camp de concentration destiné au travail forcé. Ces camps sont libérés par l'Armée rouge le 27 janvier 1945. En cinq années, plus d’un million cent mille hommes, femmes et enfants meurent à Auschwitz, dont 900 000 le jour-même de leur arrivée, en général par train. Sur l'ensemble des victimes, 90 % d'entre elles étaient juives, soit environ un million. En passant le fameux portail avec la célèbre écriture "Arbeit macht frei" (le travail rend libre) vous débuterez votre visite par la découverte des "block" différents bâtiments illustrés de plusieurs expositions tel que reste de cheveux humains, chaussures, valises, brosses etc.. Mais également photos et documents.

 

 

 

 

 

Vous prendrez ensuite une navette qui vous emmènera à 3km à la découverte de Birkenau. C'est là qu’ont péri plus d'un million de personnes, principalement des Juifs et des Tziganes. D'une capacité théorique de 100 000 détenus, il s'étend sur une superficie de 170 hectares, fermée par 16 kilomètres de barbelés. Il comprend, dans sa configuration finale : le camp des femmes, le camp des hommes, en tout, 300 baraques environ, tout usage confondu. Le rôle principal de Birkenau, défini dès fin 1941, a ensuite été d'appliquer la solution finale de la question juive, c’est-à-dire la mise à mort systématique et programmée des Juifs d'Europe, à l'échelle industrielle. Dans ce but, les nazis font construire à Birkenau quatre complexes de chambres à gaz-crématoires. Les détenus arrivent de toute l'Europe en train, souvent après plusieurs journées passées dans des wagons à bestiaux. Certains sont déjà morts à leur arrivée : de soif, de faim, de maladie ou encore d'asphyxie. À peine sortis du train, les prisonniers subissent la Selektion. D'un côté, les faibles, les personnes âgées, les malades, les femmes enceintes, les enfants destinés à être gazés immédiatement. De l'autre, les adultes (en théorie à partir de 15 ans) les plus valides que les SS destinent au travail forcé. Souvent, le docteur Josef Mengele opérait en complément une sélection parmi les nouveaux venus pour conduire ses expériences.

 

 

 

Cette visite se fait principalement en extérieur, alors si le temps n'a pas été très clément les jours précédents votre visite, je vous recommande vivement des bottes de pluie, car tout est conservé et authentique. Ce qui vous fera prendre conscience des conditions de vie de ces pauvres gens.

 

On rentre de notre visite vers 17h00, et n'ayant pas mangé grand chose de la journée, on décide de s'arrêter dans un des fameux "bar à lait". S’il y a un bon souvenir de l’époque communiste qui n’a pas encore été balayé par le libéralisme économique de la fin du 20ème siècle : c’est justement les bars à lait, bar mleczny en polonais. Le concept existe depuis plus de cent ans. Le gouvernement communiste veut assurer à chacun un repas équilibré et pas cher. Les grandes entreprises ont leur cantine. Les petites auront des milk bars repartis de partout en ville. Aujourd'hui le nombre de bars mleczny a fondu comme neige au soleil. L’état continue de subventionner ceux qui subsistent. Le concept n’a pas évolué : une grande liste des plats disponibles en polonais, un comptoir, une dame en tablier pas toujours commode. Une fois la commande passée, on récupère son assiette. Encore une fois le prix d'un plat coûte environ 2 €.

 

Jour 4 :

 

On profite de cette dernière demi journée et d'un soleil radieux pour aller du côté de la colline de Wawel et de son château royal : il symbolise l’âge d’or de la Pologne ou plutôt du royaume polono-lituanien. La cathédrale de Wawel contient dans son mausolée des rois et des reines, des généraux, des artistes et même un président de la République. Wawel se trouve sur une colline de 228 mètres d’altitude surplombant le fleuve Wisla, au sud de la Vieille ville. La légende du dragon de Cracovie a lieu aux pieds du château côté fleuve. Une croyance hindouiste veut que l’un des 7 chakras du monde se trouve dans une crypte sous le château. Vous pouvez visiter le château, ses cours et remparts, sans payer de billets pour visiter les musées.

 

 

 

 

 

 

 

On retourne ensuite flâner en ville et profiter pour acheter quelques souvenirs. Et vous avez le choix : boites à bijoux artisanales, poupées russes etc.. Mais vous ne pouvez pas repartir sans acheter une petite bouteille de vodka et la encore vous avez le choix entre les marques, les parfums ou pure !

 

Les nombreuses terrasses de la place Rynek nous ont attiré par cette belle journée. Alors on décide de se poser chez Loza, un restaurant-bar pour déguster un délicieux cocktail ! (un peu plus cher : 5,50€).

 

C'est en profitant d'un moment en terrasse que notre séjour s'achève ! 

 

On vous conseille vivement de découvrir la Pologne car on était loin d'imaginer qu'elle serait aussi belle

 

Bisous les voyageurs !

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

© 2017 par 2French1Trip. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now