RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : Bayahibe

16/03/2018

Hello les voyageurs ! 

 

Ça fait maintenant quelques jours qu'on est rentrés de ce magnifique pays qu'est la République Dominicaine, et le retour à la réalité et aux températures fait mal (haha) ! 

 

Dans ce premier article, on vous détaillera notre découverte de la partie sud-est du pays : Bayahibe.

 

 

La République Dominicaine, j'y suis allée il y a maintenant 18 ans et malgré mon jeune âge j'en garde de merveilleux souvenirs. J'avais hâte que Joachim puisse à son tour découvrir la beauté de cette île !

Ayant découvert l'est avec Punta Cana, déjà très touristique à l'époque, on avait envie de choisir un endroit plus authentique, c'est pour cela que l'on a choisi Bayahibe !

 

Pour la petite histoire, le territoire de la République dominicaine a été atteint par Christophe Colomb en 1492 et devint le site des premières colonies européennes en Amérique, Saint-Domingue devenant la première capitale espagnole au Nouveau Monde. Après trois siècles de règne espagnol, avec un interlude français et haïtien, le pays devint indépendant en 1821 mais fut rapidement repris par Haïti. Victorieux lors de la guerre d'indépendance de la République dominicaine en 1844, les Dominicains ont eu pourtant de nombreuses difficultés à parvenir à une stabilité politique durant les 72 années suivantes.

 

La République Dominicaine est la deuxième plus grande île des Caraïbes et l'a partage avec Haïti. Avec ses 10 millions d'habitants dont la capitale Saint-Domingue qui en compte 3 millions, elle est connue pour ses plages paradisiaques.

 

Connue aussi pour ses styles musicaux qui sont le Merengue et la Bachata, tous les ans, début février, vous pouvez assister à son carnaval.

 

Côté sport, le baseball est un sport populaire. La République dominicaine fournit, devant le Japon, le plus grand nombre de joueurs étrangers au championnat professionnel de baseball de la Ligue majeure de baseball aux États-Unis. Dans ce pays le football est un sport principalement féminin.

 

La canne à sucre, avec la distillation du rhum est réputée pour la Mama Juana : un rhum arrangé à base de vin, de miel et d'écorces de Gaïac. Le tabac fait aussi partie de la culture dominicaine ; plus de 50 % du tabac en République dominicaine est produit à Villa Gonzalez, petite commune d'environ 30 000 habitants située dans la Cibao, qui représente de ce fait la capitale du tabac dominicain.

 

Pour l'organisation de notre voyage, on a choisi Rev'D'évasion une agence près de chez nous pour partir, car le prix des vols était élevé en cette période de vacances scolaires donc on a préféré un voyage tout compris.

 

On est partit avec la compagnie Condor de l'aéroport de Frankfurt Main qu'on avait déjà prit pour le Mexique et le Canada, et qui est toujours aussi bien ! Pour aller dans ce pays, vous n'avez besoin que d'un passeport en cours de validité, vous n'avez pas besoin de VISA à part si vous restez plus de 30 jours bien-sûr. A l'aéroport, vous devrez régler une taxe d'entrée de 10$ par personne mais vous pouvez également régler en euros ou pesos dominicain.

 

Il faut savoir que même à l’extérieur, les commerçants acceptent tout type de monnaie : dollars, euros ou pesos, attention tout de même à ne pas vous faire arnaquer avec le taux de change et pensez à toujours marchander !

 

Bayahibe c'est une petite station balnéaire de la province de La Altagracia, située à 10 kilomètres à l'est de la ville La Romana. À l'origine c'était un petit village de pêcheurs qui s'est transformé au fil des années en station touristique avec la construction de complexes all-inclusive à Dominicus, à 4 km du village.

 

Cette ville fait partie du Parc National del Este qui possèdent plus de 500 variétés de fleurs et 300 espèces d’oiseaux. De même, il possède de longs lots de plages pour faire de la plongée dans les récifs de corail peuplés de lamantins, dauphins et d’autres créatures marines. Si vous souhaitez connaître la nature du Parc National de l’Este tout en faisant de la randonnée, vous pouvez le faire en suivant le Sendero Ecológico y Arqueológico de Padre Nuestro.

 

Mais revenons aux plages de Bayahibe ! Connues pour être plus belles que celles de Punta Cana, car un peu plus sauvages et surtout elles sont très peu exposées, au vent de l'Atlantique.

 

On a séjourné au complexe Viva Wyndham Dominicus Beach, un hôtel situé directement sur la plage, au style colonial et qui arbore un décor tropical.

Il possède 4 piscines et de nombreuses installations pour les différentes activités telles que Beach Volley, Football, Tennis ect. Il propose également des activités nautiques non motorisées gratuites telles que le paddle, le canoë, du kite surf ou encore petit catamaran.

Il propose 538 chambres et également des bungalows dont certains donnent directement sur la plage ! Du côté de la restauration, c'est un complexe All In, du coup vous avez 2 restaurants-buffets et également 3 restaurants à la carte : Méditerranéen, Mexicain et Gastronomique.

 

Honnêtement, on a pas trouvé le buffet exceptionnel mais on va dire qu'on trouve toujours quelque chose si on est pas difficile ! Les restaurants à la carte par contre sont très bons ! Concernant les boissons, on est toujours autant déçu de retrouver au petit-déjeuner des jus de fruits coupés à l'eau et sans aucune saveur, de même pour les cocktails qui sont déjà préparés !

 

Au niveau de l'ambiance de l'hôtel, le personnel est très accueillant et poli ! Attention tout de même à ne rien laisser traîner dans votre chambre car nos affaires ont été fouillées mais pas de vol, heureusement car on est très prudents ! 

 

Au niveau de l'animation, c'était un peu trop " club " à notre goût du fait de la présence de Look Voyages et d'Eden Viaggi, donc beaucoup de français et d'italiens sur place.

 

Si vous ne souhaitez pas être trop encombrés par les touristes, il vous suffit de marcher en direction de la plage Dominicus, c'est une plage publique avec moins de monde et si vous vous y aventurez encore un peu, vous serez tous seuls ! Les plages sont protégées par une barrière de corail, ce qui vous permet d'admirer une multitude de poissons de toutes couleurs ! Attention tout de même, car le niveau de l'eau à certains endroits est bas et il suffit d'une vague pour vous projeter sur le corail et ça coupe comme du rasoir ! De nombreux oursins sont également visibles alors attention aux pieds !

 

A environ 30 min de Bayahibe près de la ville de La Romana se trouve un petit village à découvrir : Altos de Chavon ! Altos de Chavon c'est un petit bout d'Italie en République Dominicaine. En effet, pour la petite histoire, c'est un milliardaire américain qui avait commandé une reconstitution d'un village italien du 16ème siècle à un scénographe, pour l'offrir à sa fille pour ses 18 ans.

Construit de 1976 à 1982 par des décorateurs et des artisans italiens, il faut dire que le résultat est assez bluffant. Maisons en pierres, rues pavées, toits en briques. Le village a même sa fontaine, son église sicilienne et son amphithéâtre d'inspiration romaine qui peut accueillir jusqu'à 5000 personnes, où des concerts sont organisés.

Le village offre également une très belle vue sur la rivière Rio Chavon, vous pouvez d'ailleurs descendre jusqu'au fleuve en empruntant les 318 marches.

 

Sinon, pendant notre séjour, on a pu observer de très beaux couchers de soleil depuis la plage, on vous laisse juger par vous même !

 

 

Voilà pour ce premier article, deux autres arriveront très prochainement où on vous détaillera notre visite de l'Ile de Saona, Saint Domingue en République Dominicaine.

 

Bisous les voyageurs !

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

© 2017 par 2French1Trip. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now